Stratégies à suivre pour gagner au poker

Cotes de poker et le « Long Shot »

Si vous faites un pari avec quelqu'un et qu'il vous offre des cotes de 7 contre 1 (généralement noté 7:1), qu'est-ce que cela signifie ? Cela veut simplement dire que pour chacun de vos paris, vous serez payé sept fois plus si vos chances de gagner la main de poker sont bonnes. Ainsi, si vous pariez 10 € et que vous gagnez, vous recevrez 70 €. Évidemment, plus le ratio entre les mises et les gains est important, plus vos adversaires sont convaincus de votre défaite. Si quelqu'un vous offre donc des cotes de 100 contre 1, cela signifie qu'il est absolument convaincu que vous ne gagnerez pas. Lorsque les cotes sont particulièrement plus élevées que les gains, on fera souvent allusion à vous comme étant le « long shot », ce qui signifie généralement qu'il risque de faire froid en enfer avant que vous ne gagniez. Les cotes sont un terme couramment utilisé dans les paris sportifs et qui sont très connus par de nombreux joueurs de poker. Toutefois, n'y pensez pas en termes d'écart, de supériorité ou d'infériorité. Vous pouvez juste les utiliser comme si vous étiez en train de parier directement sur l'équipe qui a le plus de chances de gagner.

Outs de poker

Avant de disserter sur les cotes de poker, vous devez savoir calculer vos outs. Ces derniers sont simplement des cartes qui vous aideront à améliorer votre main et à la rendre meilleure que celle supposée de vos adversaires. Disons que vous avez une main composée d'un 5, 6, 7 et 8 et que vous êtes certain que votre adversaire détient une paire d'As. Étant donné que vous aurez besoin de la carte rivière pour compléter votre suite, vous prierez alors très fort pour voir le croupier tourner un 4 ou un 9. Par conséquent, puisque ce 4 et ce 9 ont amélioré votre main, ils sont donc considérés comme des outs.

Vous savez que votre adversaire est un joueur de poker très prudent et qu'il est peu probable qu'il parie sans détenir au moins une paire de Rois et probablement une paire d'As. Lorsqu'il glisse ses jetons au centre et place ce pari, vous savez que si vous suivez, il détient peut-être une paire de Rois ou d'As au moins, et votre seule chance de gagner la main est que si la dernière carte montrée est un cœur, elle vous permettra de compléter votre flush. Chaque suite est constituée de 13 cartes, et il y a actuellement quatre cœurs qui sont découverts (deux sur la table et deux dans votre main. Ignorez ce que détient votre adversaire). Cela veut dire qu'il reste encore neuf cœurs dans le sabot qui peuvent vous donner des chances de gagner la main de poker sur la rivière en complétant votre flush. Dans ce cas de figure, on dira que vous avez neuf outs.